Le prix Nobel LIGO-VIRGO : Le résultat d'une collaboration transfrontalière

0

Imaginez que vous placez une balle lourde au milieu d'une grande feuille qui est maintenue tendue. La balle va déformer la feuille et créer une bosse. Un objet placé près de la balle tombera vers elle à cause de la bosse. De la même manière, les objets de l'Univers créent également des "bosses" ou des déformations dans le tissu de l'espace et du temps. Comme ces masses sont aussi constamment en mouvement et tournent les unes autour des autres, elles envoient des ondulations dans l'espace-temps. Les masses plus légères qui s'approchent de la masse lourde tombent vers elle. Ces ondulations sont appelées "ondes gravitationnelles".

Il y a plus de cent ans, en 1915, Albert Einstein a suggéré que les grandes masses dans l'espace avaient la capacité de déformer ou de plier l'espace et le temps, une théorie qui est restée une théorie jusqu'à hier.

Le 3 octobre 2017, le prix Nobel de la Physique s'est vu attribuer à l'équipe qui a détecté et enregistré les ondes gravitationnelles. Rainer Weiss, du Massachusetts Institute of Technology (MIT), ainsi que Barry Barish et Kip Thorne, du California Institute of Technology (Caltech), sont tous membres de l'équipe de l'Observatoire d'ondes gravitationnelles par interféromètre laser (LIGO). Weiss a reçu la moitié du prix de 9 millions de couronnes ($1,1 million), tandis que Thorne et Barish se partageront l'autre moitié. Leur découverte est considérée comme l'une des plus grandes percées scientifiques de notre époque.

Les ondes gravitationnelles générées par les événements cosmiques diminuent tellement en force au moment où elles atteignent la terre que seuls des détecteurs extrêmement sensibles comme celui de LIGO peuvent les capter. Bien que ces ondes aient été détectées à trois reprises auparavant, le 14 août 2017, un signal d'ondes gravitationnelles produit par la fusion de deux trous noirs a été détecté conjointement par les détecteurs LIGO aux États-Unis (en Louisiane et à Washington) et le détecteur Virgo en Europe (Pise, Italie).

Le site Communiqué de presse de LIGO déclare que,

"La collaboration scientifique LIGO et la collaboration Virgo rapport the first joint detection of gravitational waves with both the LIGO and Virgo detectors. This is the fourth announced detection of a binary black hole system and the first significant gravitational-wave signal recorded by the Virgo detector, and highlights the scientific potential of a three-detector network of gravitational-wave detectors. ”

This breakthrough was the result of cross-border collaboration among various partner organizations and labs across the world. Operated by Caltech and MIT, LIGO is funded by the US National Science Foundation (NSF) and has received financial support for the construction of its detectors from Australia, Germany, and the United Kingdom. The projet has also been supporté par by India, Italy, Spain, Scotland, Korea, Canada, Scotland, the European Union, Hungary and Taiwan, among others. Its recherche partners are collaborative organizations in themselves, based in Europe, US, Japan and Australia.

As an organization that believes in democratizing access to scientific research, we believe the greatest innovation are the produits of cross-border and interdisciplinary collaboration. Recently, we helped an engineer, who was researching Einstein’s gravity, find an physicien expert pour l'aider à visualiser l'espace-temps et à tracer des graphiques pour l'espace-temps courbe. Lester Ingber, un ancien élève de Caltech, est un physicien renommé qui est le chercheur principal d'un projet de superordinateur financé par la NSF. L'équipe mondiale de Kolabtree scientifiques indépendantsqui viennent du MIT, de Stanford, de Harvard, etc., travaillent sur divers projets scientifiques du monde entier, embrassant le véritable esprit de la recherche scientifique collaborative.

Effective collaboration helps scientists break geographical and financial restrictions, and allows access to skills, knowledge and expertise that would otherwise be unavailable. Making research available, affordable and accessible spurs innovation and développement. Who would have thought that Einstein’s idea, now a hundred years old, would finally be realized and win one of the most prestigious awards on this planet?


Kolabtree aide les entreprises du monde entier à engager des experts à la demande. Nos freelances ont aidé des entreprises à publier des recherches documents, développer des produits, analyser des données, et plus encore. Il suffit d'une minute pour nous dire ce dont vous avez besoin et obtenir gratuitement des devis d'experts.


Partager.

À propos de l'auteur

Ramya Sriram gère le contenu numérique et la communication chez Kolabtree (kolabtree.com), la plus grande plateforme de freelancing pour scientifiques au monde. Elle a plus de dix ans d'expérience dans l'édition, la publicité et la création de contenu numérique.

Laissez une réponse